16 août 2017

L’avenir du marché immobilier

Post by :

Category: Immobilier


Le prix de la pierre n’a cessé d’augmenter au cours de ces 12 derniers mois. L’immobilier aurait même grimpé de 2,4 % sur l’ensemble de la France. Mais la situation pourrait changer. Car, durant le troisième trimestre de 2017, le réseau national « Guy Hoquet l’Immobilier » indique une accalmie de la hausse des prix.

Paris : un ralentissement salutaire

A l’exception de quelques grandes villes de France, où le marché immobilier connait encore une forte augmentation, comme à Lyon ou à Bordeaux, le prix de la pierre a légèrement diminué durant ces trois derniers mois. On compte une baisse d’environ 0,5 % dans toute la France. Et selon Century 21, le réseau d’agences immobilières, le mètre carré coûte désormais dans les 2.014 euros, soit une diminution de 2,7 % par rapport au prix précédent.
Et même à Paris et dans sa banlieue, la hausse des prix a grandement reculé. Représentant un marché très tendu, la capitale de France voit ses prix augmenter de 5,1 % en seulement un an. Le prix d’un mètre carré aurait même avoisiné les 9.439 euros avant la rentrée scolaire. Mais durant le troisième trimestre, Paris ainsi que ses alentours n’ont subi qu’une hausse de 2,19 % : il y a eu donc une chute conséquente de 2.91 %.

Qu’en sera-t-il pour 2018 ?

L’année 2017 est certainement un bon millésime pour l’immobilier. Sur la période juillet 2016/juin 2017, l’observatoire Crédit Logement signale qu’en un an, il y a eu une augmentation de 1,3 % du nombre de prêts distribués. Les taux immobiliers devraient progresser jusqu’à la fin de l’année. La moyenne pour toutes les durées confondues, se situera probablement à 1,70 %, si actuellement elle est à 1,57 %. L’inflation pourrait ainsi revenir en décembre, soit de 1,2 % contre 0,2 % en 2016. Et si les prix de la pierre continuent de grimper et que la Banque centrale européenne change ses orientations, la hausse des taux immobiliers pourrait s’accentuer en 2018.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *